Focus sur le dioxyde de titane


dioxyde-de-titane-blanc

Il y a depuis de nombreuses années toute une polémique sur le dioxyde de titane,

A tel point qu’il est bien souvent directement diabolisé sans chercher plus loin…
Pour tout savoir sur lui c’est ici!

 

Alors voilà, je vais faire un petit point avec vous afin d’éviter toute confusion et toute polémique sur mon blog suite à mes recettes de fards à paupières 🙂

 

  • Il ne faut pas confondre celui utilisé dans les produits solaires qui est sous forme de nanoparticules et celui qui est colorant et qui est plus gros.

 

Il existe donc deux sortent de dioxyde de titane

Qui diffèrent notamment en fonction de leurs formes cristalline et de leur granulométrie

  • Le dioxyde de titane micrométrique : est appelé dioxyde de titane « fin ». Le diamètre des particules qui le composent est généralement compris entre 0.1 et 0.4 µm. Cette forme de dioxyde de titane est utilisée dans les colorants en tant que « blanc de titane », ainsi qu’en cosmétologie. Il augmente l’effet couvrant des fonds de teint par exemple.

 

  • Le dioxyde de titane nanométrique : est appelé dioxyde de titane « ultra-fin ». Le diamètre de ces particules est inférieur à 100 nanomètres, et bien souvent il n’excède pas les quelques dizaines de nanomètres.

R_5566_tio2

Ce composé a vu récemment son innocuité remise en cause à deux niveaux :

  • C’est d’abord le CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) qui l’a classé dans la catégorie 2B des substances susceptibles d’être cancérogènes pour l’homme, des études ayant montré que des concentrations élevées de ce minéral pouvaient causer des cancers du poumon chez l’animal, suivant des processus qu’on observe également chez des hommes travaillant dans des milieux où il est présent à forte concentration sous forme de poussières.
  • À noter que le risque n’existe que par inhalation de grandes quantités de poudre de dioxyde de titane, particulièrement dans le milieu du travail, et donc pas sous la texture ni dans les concentrations utilisées dans les cosmétiques.

 

  • La deuxième alerte, qui, elle, concerne au premier chef l’utilisation de cette substance dans les produits solaires, vient de son utilisation sous forme de nanoparticules. Pour constituer un écran efficace, le dioxyde de titane doit être réduit en poudre très fine.

On arrive alors dans le cadre (nouveau et encore mal évalué) des nano-ingrédients. Or, des études préliminaires montrent que ces nanoparticules pourraient s’avérer toxiques pour l’organisme, notamment en produisant des radicaux libres et en endommageant l’ADN des cellules cutanées. Elles seraient dotées d’autre part d’un potentiel de pénétration transdermique important, dès que leur taille est inférieure à 100 nanomètres.


Selon qu’il est utilisé en tant que colorant ou qu’écran anti-UV,
l’évaluation de cet ingrédient aboutit donc à des conclusions différentes.


 

En conclusion :

L’utilisation du dioxyde de titane dans un produit de maquillage cosmétique, par exemple un fard à paupière ou un fond de teint ne pose pas de problème,

Et a moins de snifer une grosse ligne de dioxyde de titane chaque jour il n’y a pas de danger pour votre santé.
D’ailleurs faites la même chose avec de la farine et vous verrez l’état de vos poumons..

On en revient toujours à la même chose ;
Tout est poison, rien n’est poison !

 

  • Si vous souhaitez une bonne accroche de votre maquillage et une bonne couvrance vous ne pourrez pas faire sans tout simplement !

 

Je tiens aussi à vous informer que dans pratiquement tous les micas d’AZ (pour ne citer qu’eux) il y a du dioxyde de titane, donc si vous souhaitez le bannir totalement de votre utilisation n’utilisez plus de mica !
Le problème est le même pour les oxydes minéraux qui sont eux même nocif inhalés à forte dose !

Et de nombreuses marques que nous sommes nombreuses à apprécier en contiennent, les 3 fées, Boho cosmetiques, Une natural beauty, dr Hauschka.. Et tellement d’autres… dans pratiquement tous les produits en poudre vous en trouverez. Que ça soit des produits bio, naturel ou pétroburk..
Et là bizarrement on ne psychote pas de la même façon que lorsqu’on fabrique son produit soi-même avec pourtant les même ingrédients..

 


Voili, voilou !

Donc pas de panique et maquillez-vous si vous aimez ça !!
Et si vous souhaitez fabriquer un fard a paupière avec une bonne tenue et une bonne couvrance cet ingrédient n’a pas d’équivalant !

 

Un grand merci à La Cosméteuse qui est une professionnelle du métier et qui m’a beaucoup aider pour mon article !

Publicités

4 réflexions sur “Focus sur le dioxyde de titane

  1. Pingback: Base pour fards à paupières | Beauty, Hand-Made et Compagnie

  2. Bonjour,
    je suis tombée par hasard sur votre site; petite précision pour le dioxyde de titane notamment de taille nanométrique: il s’agit de nano-particules dont personne ne connaît véritablement l’effet physique (ni par ingestion car on le trouve dans des yaourts – type à la grecque pour la blancheur; mais aussi dans des crèmes solaires). je suis physicienne dans le domaine nanométrique; et je n’arrive pas à comprendre comment on a pu donner l’autorisation industrielle de ce genre de produits; car on ne connaîtra que dans 20/30 ans l’effet réel de ces « petites » choses qui peuvent passer au travers des barrières naturelles corporelles (pores de la peau par exemple)

    J'aime

  3. Coucou ! Je vais faire les super jolis fards à paupières que tu as créé pour Noël. Je ne sais pas du tout où trouver ce fameux dioxyde de tatane dont tu parles, je ne l’ai pas trouvé seul sur le site d’aroma-zone. Où l’achètes-tu ?

    Désolée si ma question est un peu embêtante, je suis toute nouvelle dans la confection de cosmétiques et je suis un peu perdue ^^

    J'aime

    • Bonjour Ambre,
      Désolé pour ma réponse tardive..
      Alors tu peux en acheter sur le site la folie des senteurs 😉
      Le miens vient de cette boutique 🙂
      Ne soit pas gêné, ça ne m’embête pas du tout! 😉 c’est normal d’etre un peu perdu au début 😉

      J'aime

Les commentaires sont fermés.